E-réputation

E-réputation c'est quoi ? :

C'est l’image communiquée, véhiculée ou subie sur le web par une personne morale ou physique, par une entreprise, par une marque, par un particulier ou par un produit etc... et que l'on peut retrouver sur différents supports tels que : les moteurs de recherche, les forums, les réseaux sociaux, le bouche à oreille numérique etc…

E-réputation est votre image sur le Web, ne pas maîtriser son image, c'est ne pas maîtriser son avenir

Les acteurs de votre E-réputation :

L'entreprise et ses employés : l'établissement, sa direction et ses employés devront être irréprochables.

Les internautes : un internaute peut créer un engouement ou une polémique en quelques secondes. Il est donc indispensable d'assurer une veille constante.

Les influenceurs : hier encore peu connu, aujourd'hui dans un monde ultra connecté ces personnes ne doivent plus être ignorée.

Les médias : ils sont souvent les instigateurs d’une chute de l'e-réputation.

La concurrence : qu'elle propage des rumeurs outrageantes, infondées etc... ou encore qu’elle s’acharne sur vous en vous diffamant pour que les gens se détournent de vous, ces fausses informations "fake news" peuvent vous nuire dramatiquement.

Il existe des Agences dont gérer votre E-réputation est un art maîtrisé, effectuer des investigations, dans le cas où le simple avis négatif devient une diffamation orchestrée, aux fins de recueillir les éléments constitutifs utiles à déposer une plainte est un métier ... le notre ! 

La diffamation est définie dans la loi du 29 juillet 1881 : « Toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation ».

La diffamation consiste à imputer de manière intentionnelle un fait, un acte ou un comportement portant atteinte à l’honneur et à la dignité de la personne physique ou morale.

La diffamation peut être publique ou privée.

 

Elle est publique lorsque les propos sont susceptibles d’être entendus ou lus par un public étranger (dans la rue, sur internet, dans un journal…). 

La diffamation non publique ou privée est, comme son nom l’indique, une diffamation proférée dans un cadre strictement privé, en l’absence de tiers étrangers. La diffamation non publique peut être proférée en parole ou par écrit.

Les propos diffamatoires proférés sur un réseau social (Facebook, Twitter, etc.) constituent soit une diffamation privée si le compte est restreint au cercle des amis, soit une diffamation publique si le compte est ouvert au public.

Diffamation : que faire si vous en êtes victime ?

 - Si vous être la victime de diffamation publique vous est en droit de porter plainte contre l’auteur de la diffamation et de vous constituer partie civile pour obtenir des dommages et intérêts.

- Si vous êtes la victime de propos diffamatoires tenus en privé, il y a deux possibilités :

    Soit les propos diffamatoires proférés à votre égard reflètent la réalité. Dans ce cas, vous ne pouvez rien faire.
    Soit les propos diffamatoires sont infondés. Dans ce cas, vous pouvez faire sanctionner l’auteur des propos en portant plainte. 

La distinction entre diffamation publique et diffamation non publique (ou privée) est très importante dans la mesure où les sanctions applicables sont différentes suivant les cas. L'amende pour diffamation publique est beaucoup plus importante que l'amende pour diffamation privée.

Diffamation publique : les sanctions pénales encourues :


La diffamation publique est punissable par une amende de 12 000 euros.

 

Il existe deux circonstances aggravantes :

La diffamation publique contre un représentant de l'autorité publique, un élu local, un parlementaire, un policier, un gendarme, un douanier, un inspecteur du travail ou un magistrat en raison de ses fonctions est punie d’une amende pouvant atteindre le montant de 45 000 euros.


La diffamation publique reposant sur des motifs racistes, sexistes ou homophobes est passible d’une amende de 45 000 euros et d’un an d’emprisonnement.


A titre de comparaison, la diffamation non publique est quant à elle punie par une amende de 38 euros maximum.

Cabinet Martin - SARL MFP
Siège social : 37, rue d'Antibes 06400 CANNES
844 476 473 RCS Cannes - Siret 844 476 473 00013
APE 8030Z - RC PRO MMA 145.339.315
CNAPS: AUT-006-2118-01-21-20180684210
TVA : FR 18844476473

call.png
facebook.png
Instagram.png
likedin.png
twitter.png

Article L612-14 du Code de la Sécurité Intérieure modifié par l'article 7 de la Loi n° 2014-742 du 1er juillet 2014 :

"L'autorisation d'exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l'entreprise ou aux personnes qui en bénéficient"